Pourquoi AUX 2 TABLES? parce que l'homme ne vit pas que de pain....

Qui êtes-vous ?

Ma photo

 Bienvenue sur mon blog "AUX 2 TABLES", où nourritures terrestres et nourritures célestes se côtoient. Sentez-vous libre de grignoter, goûter, déguster l'une ou l'autre selon votre appétit...

mercredi 18 octobre 2017

Saint Luc

Évangéliste et martyr (Ier siècle)


Le prénom Luc signifie en grec "pur" (leukos). Pur se dit également katharos en grec, ce qui a donné naissance au prénom Catherine.

Luc, né à Antioche, est une des principales gloires de cette ville. On sait peu de chose de ses premières années ; on ignore même si, avant sa conversion, il était païen ou observait la religion juive ; cette dernière opinion est la plus généralement adoptée.

Luc est aussi médecin. La tradition n’a jamais mis de doute sur ce point, et Paul, l’apôtre, l’a toujours présenté ainsi. Dans une lettre aux Chrétiens de Colosses, Paul a soin de terminer par ces mots familiers : « Vous avez les salutations de Luc, le cher médecin » (Col 4, 14).

  a)   Du médecin, il possède la culture. Il sait écrire.

 Son évangile, sur le plan littéraire, est de beaucoup le meilleur. Luc a le souci de la composition, qu’on ne peut nier. Il sait que son évangile va être lu par les grands de son époque, par les hauts-placés de ce monde gréco-romain, auxquels il appartient lui-même. A cet habillage plein de finesse, beaucoup seront sensibles. Ce sera un tremplin très précieux pour les conduire plus loin.

  b) Du médecin, non seulement il a la culture, mais il a aussi l’esprit d’observation, ce qui lui permet de porter un diagnostic sérieux sur les événements et les personnes, un diagnostic qui va aider ses lecteurs à mieux comprendre et à avoir plus de lumière, surtout sur le Christ.

  c) Du médecin, il a, enfin, cette attention extraordinaire à toutes les misères humaines, qu’elles soient physiques ou morales. 
De son métier, il est fait pour guérir. Voilà pourquoi il met en grosses lettres, pour ainsi dire, tous les gestes et paroles du Christ, où celui-ci fait transparaître toute sa sensibilité d’homme pour la souffrance humaine. 


A Naïm, devant une veuve qui va enterrer son enfant unique, Jésus est « tout chaviré de pitié » (7, 13), nous dit Luc. 
Devant une femme complètement courbée, Jésus ne peut se retenir. Il la redresse, car il défend la vie à tout prix (13, 10-13). Partout, « Jésus est pris aux entrailles ».

L’évangile de Luc, médecin, est un hymne exceptionnel à la vie ; c’est  l’évangile qui fait émerger toutes les énergies vitales contenues dans l’homme, mais qui viennent de Dieu lui-même.

Son œuvre comporte deux parties reliées par Jérusalem : son Évangile en est comme l'ascension depuis Bethléem et Nazareth (l'évangile de l'Enfance), et le témoignage des Actes des Apôtres nous conduit de Jérusalem à Rome. 
Saint Luc nous a ainsi laissé, avec saint Paul, la plus importante contribution personnelle au Nouveau Testament : il est l'historien de l'Église naissante.

Ami et compagnon de saint Paul, avec Timothée il sera l'un des amis les plus intimes de l'Apôtre des Nations, spécialement au cours des 2e et 3e missions, à travers l'Asie mineure, la Grèce, la Méditerranée et enfin Rome.

Saint Luc, en communion étroite avec le témoignage des Apôtres et de l'Église de Jérusalem, se fera, selon l'expression de Dante, « le chantre de la mansuétude du Christ » ! Dans la personne et le visage de Jésus le Sauveur, Luc met d'abord en relief, avec une très vive sensibilité, l'amour qui est tendresse et miséricorde.

C'est dans son évangile qu'on trouve les récits les plus forts : de l'Agonie de Jésus au Jardin des oliviers, de l'accueil sans limites à tous les pécheurs, à tous les malades d'où qu'ils viennent. On y trouve les paraboles du publicain et du bon Samaritain et le témoignage du bandit qui meurt dans la paix, en croix près de Jésus. Les femmes, dans l'œuvre de saint Luc, ont une place considérable qui correspond parfaitement aux attitudes du Seigneur : l'accueil de la pécheresse, l'hospitalité de Marthe et l'écoute de Marie à Béthanie, les veuves de Naïm et du Temple…et surtout la place faite à Marie, Mère de Jésus. Luc nous en a laissé la plus belle Icône en témoignant : « Quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son cœur. » (Luc 2,19)


Madone d'une copie de l'original de St Luc, 
dans l'église des dominicaines du
couvent de Rosaire
 177, via Trionfale au Monte Mario à Rome.
Qui n'a pas entendu parler des Vierges peintes par saint Luc ? 

D'après une tradition, il aurait obtenu de Marie la grâce de faire son portrait, et la divine Mère aurait consenti à poser devant lui ; le travail terminé, la Sainte Vierge l'aurait béni en disant : « Ma grâce sera toujours avec cette image. » Les Madones de saint Luc sont vénérées en plusieurs lieux.

Les Actes s'achevant brutalement, sans que l'on sache ce qu'il advint de saint Paul toujours détenu à Rome, le lecteur en conclut que saint Luc mourut avant lui. Cependant, Selon Épiphane (Haer. 51), à la mort de Paul, Luc serait revenu évangéliser en Macédoine. Vivant une vie de moine, il serait mort à l'âge de 84 ans.

Selon d'autres sources, il aurait connu le martyre (crucifiement). Au IVe siècle, sa dépouille aurait été transférée de Patras à l'église des Apôtres de Constantinople, ce qui donna lieu à la dispersion et la vénération de nombreuses reliques du saint (comme celle de sa tête emportée par saint Grégoire jusqu'à Rome) ; en outre, plusieurs icônes de la Vierge étaient considérées comme ayant été peintes par saint Luc, car à sa pratique des langues, du droit et de la médecine il aurait ajouté celle de la peinture.

Les peintres et les médecins le regardent comme leur patron.



Création contemporaine de Sylvie Constantin Réalisée en 2003

Luc est symbolisé par le taureau, animal de sacrifice, parce que son évangile commence par l'évocation d'un prêtre sacrificateur desservant le Temple de Jérusalem : Zacharie, le père de Jean-Baptiste.

Pour un approfondissement :
Livre des Actes des Apôtres
Évangile selon saint Luc 


Sources diverses:   
-Notre Dame de l'Assomption
Paroisse de BOUGIVAL

-De l’Évangile au quotidien.


lundi 25 septembre 2017

Tarte briochée aux prunes


1  pâte briochée : voir ICI (Proportion pour 2 tartes)

Garniture pour 2 tartes:
800 gr de prunes dénoyautées (Quetsche)
100 ml de crème
2 jaunes d’œuf
100 gr de sucre
40 gr d'amandes en poudre
1 c. à café d'extrait de vanille

Réaliser la pâte briochée. L'étaler dans 2 moules de 24/26 cm de diamètre. Les maintenir au chaud, par exemple dans le four préalablement pré-chauffer à 50°.

Dénoyauter les prunes, les couper en 4. 

Garnir les 2 tartes en enfonçant les quartiers.
Remettre à nouveau les tartes à lever dans le four éteint pendant 1/2 heure.



Dans le bol du TM mettre la crème, les jaunes d'oeufs, le sucre, la poudre d'amande et l'extrait de vanille. Mixer 10s/Vit4.
Répartir cette préparation sur les fruits. Faire chauffer le four à 180°, chaleur tournante. Lorsqu'il est chaud, enfourner les tartes pendant 40 minutes.

Remarque: 
- Si vous ne souhaitez faire qu'une tarte aux prune, vous pouvez utiliser la moitié restante de pâte  pour réaliser une tarte salée ou au sucre. Mais dans ce cas, n'oubliez pas de diviser par 2 les proportions de la garniture. 

vendredi 22 septembre 2017

Tarte aux poires sur lit de chocolat.


Comment ne pas succomber au charme de cette tarte?
Après l'avoir goûter, vous n'aurez qu'une envie, vite en faire une autre! 

Pour le "coulis" de chocolat:
1  pâte sablée Ici , Ici ou du commerce
100 g de chocolat noir à 70% minimum
20 g de lait
50 g de crème liquide

Pour le flan:
3  œufs
50 g de crème liquide
50 g de sucre
1 c à s (10 g) de sucre vanillé

1 grosse boîte de poire (ou 4 grosses poires cuites)

Préchauffer le four à 190°C 

Étaler la pâte sablée dans un moule.


Mettre le chocolat coupé en morceaux dans le bol du TM. Ajouter le lait et la crème liquide. Faire fondre 3mn/60°/Vit2

Verser ce mélange sur la pâte. Bien racler le bol.

Déposer ensuite les demi-poires égouttées sur le nappage chocolat.

Rincer le bol. Mettre  les œufs, le sucre et la crème liquide. Mélanger 15s/Vit4, puis verser sur les poires. 

Mettre au four pendant 30 min.
Servir tiède ou froide. 
Pour un comble de gourmandise, ajouter une boule de glace vanille.

Pâte sablée Version2


J'ai déjà publié une recette de pâte sablée qui me donne entière satisfaction. Celle-ci, sans lait et juste avec un seul œuf entier est encore plus simple à réaliser.
Au risque de faire dresser les cheveux sur la tête de tous les pâtissiers chevronnés, je ne mets jamais mes pâtes au réfrigérateur avant de les étaler. (Comme on nous demande généralement de faire)

J'utilise toujours un beurre très, très froid, le malaxage dans le bol du TM est très rapide et je n'ai jamais eu de problème pour les étaler car l'ensemble de la pâte reste bien froid.
C'est si simple à faire qu'il serait dommage d'aller en acheter une!


Pour un fond de tarte d'environ 28/30 cm de diamètre.

50 g de sucre
250 g de farine de blé (Type 55)
125 g de beurre + une pincée de sel si beurre doux
1 œuf entier. (Gros)

Dans le bol du TM mettre la farine, le sel, le sucre, l'oeuf, le beurre bien froid en petits morceaux.

Mixer 20s/Vit4 puis 20s/Sens Inverse/Vit4
On obtient un joli "grain de sable"


Verser sur une feuille silicone ou plan de travail. Former une boule sans trop la travailler et surtout sans trop la réchauffer entre les mains.

L'étaler de suite à la taille de votre moule ou confectionner les biscuits à l'emporte pièce selon l'utilisation souhaitée.


mardi 12 septembre 2017

Risotto à l'indienne




Mariage réussi entre l'Inde et l'Italie! Recette très rapide, il n'est pas resté un seul grain de riz dans les assiettes!

Pour 3/4 personnes.
2 échalotes
1/2 poivron vert
1/2 poivron rouge
130 g de petits pois cuits
10 g d’huile d’olive
450 g d’eau
200 g de riz Arborio
2 c. à soupe de mélange indien*
1 c. à soupe bombée de crème fraîche (ou coco)
2 filets de poulet
Vinaigre balsamique et un peu de miel
Sel, poivre.


Éplucher les échalotes, couper grossièrement les poivrons en morceaux et mettre le tout dans le bol; mixez 5s/Vit5.

A partir de ce moment, retirer le gobelet du couvercle.

Insérer le fouet dans le bol, ajouter l’huile d’olive et le riz 3mn/90°C/Vit1.

Verser l’eau dans le bol, ajouter le mélange indien et 1 pincée de sel, cuire 16mn/100°C/Vit1/Sens Inverse.


Pendant la cuisson du riz, découper les filets de poulet en lanières pas trop large (comme des aiguillettes)
Les faire roussir dans un peu de beurre. Mettre une petite c à s de miel liquide, mélanger et déglacer avec un filet de vinaigre balsamique. Cuire quelques minutes. Réserver.


Pour finir, lorsque le riz est cuit, ajouter les petits pois cuits au préalable, les morceaux de poulet rôti et la crème fraîche.
Mélanger 2mn/100°C/Vit1/
Sens Inverse.

Remarques:
J'utilise ce genre de mélange, au rayon épices dans les supermarchés:

Si vous êtes fin observateur, vous pourrez remarquer que sur la photo du risotto, les petits pois brillent par leur absence! :-) ;-)

vendredi 8 septembre 2017

Joyeux anniversaire Vierge Marie!



 La naissance de la vierge. LE NAIN (1640-1645)
huile sur toile. Notre Dame de Paris.


La nativité de la Bienheureuse Vierge Marie est célébrée le 8 septembre aussi bien dans les Églises orientales qu’occidentales. 

Les Écritures ne nous renseignent guère sur la naissance et l'enfance de Marie. Elles attestent seulement qu’elle est objet d’une prédilection spéciale de la part de Dieu et qu’en réponse, elle a engagé tout son être dans le projet divin. 


Détail: Joachim ne se lasse pas de
contempler sa merveilleuse fille
qui vient de naître par une 
intervention divine.
Seuls les écrits apocryphes nous rapportent que ses parents étaient des justes nommés Anne et Joachim, et qu’elle fut l’unique enfant de ce couple longtemps stérile. Le lieu de leur maison, serait à Jérusalem, près du temple. 

Dans l’Eglise byzantine une fête de la Nativité de Marie apparaît dès le VIe siècle.

Jean Damascène, un moine oriental des VIIe – VIIIe siècles fut un docteur de la théologie mariale. 

Il a laissé une superbe homélie sur la Nativité de la Sainte Vierge dont voici un très court passage :


Sainte Anne se repose entourée
par 2 jeunes femmes.
Un petit ange agenouillé devant la
cheminée fait tiédir le lange qui va
envelopper la petite Marie.  Détail.
« Que la terre prenne confiance ! Enfants de Sion, réjouissez-vous dans le Seigneur votre Dieu, car le désert a verdoyé : celle qui était stérile a porté son fruit. Joachim et Anne, comme des montagnes mystiques, ont fait couler le vin doux. Sois dans l’allégresse, Anne bienheureuse, d’avoir enfanté une femme. Car elle sera Mère de Dieu, Porte de la Lumière, Source de Vie, et elle réduit à néant l’accusation qui pesait sur la femme. »

Ces quelques lignes, desquelles se dégage une atmosphère de joie limpide, sont tissées de références bibliques tirées de l’Ancien Testament (voir Joël 2, 21-23 ; Psaume 112, 9 ; Joël 4, 18 ; Amos 9, 13). 

Marie se situe bien dans la continuité du plan de salut de Dieu appuyé sur les Alliances et l’élection d’Israël. Relevons l’allusion finale au chapitre 3 du livre de la Genèse qui présente Marie comme la nouvelle Ève, mère d’une humanité nouvelle vouée non plus à la mort mais à la vie.

Saint Jean Damascène donne à la Vierge trois titres :
«  Mère de Dieu », 
« Porte de la Lumière », 
« Source de Vie » 

Ils sont à sa louange mais plus encore à la gloire du Seigneur Jésus qui est Dieu, Lumière et Vie. 

« Mère de Dieu » est le plus remarquable, il a été consacré par le Concile d’Ephèse en 431. 
« Mère de Dieu », en soulignant quel honneur est celui de la Vierge Sainte, nous parle aussi du mystère de Jésus-Christ, Fils de Dieu et fils d’homme, Dieu engendré du Père de toute éternité et engendré de Marie selon l’humanité.

Source texte :Abbaye ND de Venière.

Détail: Une nourrice s'apprête à donner le sein à la petite Marie






mardi 5 septembre 2017

Cake marbré aux poivrons et chèvre.





Profitons encore des bons légumes de l'été. Ce cake léger et parfumé est aussi agréable à regarder qu'à déguster. Il ferra l'unanimité sur votre table!



1 gros poivron vert  
1 gros poivron rouge
1 gousse d'ail
1 petit bouquet de persil haché
1 c à s de tomate concentrée
3 œufs
150 g de farine
60 g d'huile de tournesol 
125 gr de lait
100 g de gruyère râpé
150 g de fromage de chèvre frais (Type Petit billy)
1 sachet de levure chimique
Piment d'Espelette
Sel
Sel fou. (Facultatif)



Préchauffez votre four à 230°c.

Rincer rapidement les poivrons sous l'eau.
Les couper en 2. Ôter les graines et les parties blanches. 
Faire cuire les 1/2 poivrons sur une plaque allant au four à 230°pendant 10/15 min. (Côté peau sur le dessus)

Au sortir du four mettre les poivrons dans un sac de congélation, fermer jusqu'à ce qu'il soient tièdes. Retirer la peau, sécher avec du papier absorbant et couper les tranches de poivrons en petits morceaux. 
Cette partie de la recette peut se faire à l'avance.





Préparation de la pâte:
Préchauffer le four à 190°

Mettre dans le bol du TM: le lait et l’huile 2mn/50°/Vit2.
A la sonnerie ajouter la farine, les œufs, la levure, le sel, le poivre blanc. 
Mixer 30s/Vit6

Ajouter le gruyère râpé, mélanger 15s/Vit4

Verser la moitié de la pâte dans un saladier. 
Dans ce saladier ajouter les morceaux de poivron vert, le persil haché, l'ail haché finement et la moitié du fromage de chèvre coupé en morceaux.
Réserver.

Dans le bol du TM avec la deuxième moitié de pâte, mettre le concentré de tomate. Mélanger 10s/Vit4. 

Ajouter le poivron rouge en morceaux, le piment d’Espelette (la valeur d'une petite cuillère à café), le reste du fromage de chèvre.
Mélanger 10s/Sens Inverse/Vit2



Verser alternativement la pâte rouge et la pâte verte dans un moule graissé si pas en silicone.
Avant d'enfourner, disperser une pincée de sel fou sur le dessus du cake.

Faire cuire au four pendant 45/50 minutes, à 190°, selon votre four.
Laissez tiédir avant de démouler.



vendredi 1 septembre 2017

Fricassée sucrée-salée de poulet aux poires.


Magie du sucré-salé pour profiter de l'arrivée des poires sur nos étales!
4  filets de poulet
3  grosses poires William ou Abate (pas trop mures)
2 bonnes c à s de miel
20 g de beurre
1  oignon
Sel
Poivre




Dans une poêle faire revenir dans le beurre les filets de poulet coupés en dés, ajouter les oignons, saler, poivrer. Remuer quelques secondes puis ajouter les poires coupées en gros cubes. 

Faire revenir le tout en rajoutant le miel. Cuire à feu vif tout en surveillant et en mélangeant avec une spatule. Laisser réduire et caraméliser.

Servir tiède avec une salade mélanger type mesclun, mâche, jeunes pousses d'épinard...
Au moment du service donner quelques tours de moulin de poivre Voatsiperifery






Remarques: 
- Si vous souhaitez un côté très épicé, ajouter au moment de la cuisson quelques gr de gingembre râpé selon vos goûts.

- Vous préférez la douceur? Les grains d'une gousse de vanille vous ferra voyager sans sortir de votre cuisine....

N'ayez pas peur de mettre un peu plus de poires! C'est si bon et cela se mange sans faim.

lundi 28 août 2017

Taboulé.


Voici ce qui a été pour nous le plat de l'été! Rapide comme tout à réaliser, rafraîchissant. Convient pour une belle tablée de 5/6 personnes.
Avec un allié comme le Thermomix, nous avons un gain de temps indéniable!

300 g de semoule à couscous  grain moyen
50 g d'huile d'olive, 
1 jus de citron
50 g d'eau
1 c. à c rase sel fin

1 gros oignon blanc ou jaune
10 feuilles de menthe fraîche lavée
1 poivron rouge
4 tomates
1 concombre, épluché 1 rang sur 2 

2 feuilles de menthe fraîche lavée
1 quartier de citron


Peser dans le bol du TM les 300 g de semoule.
Ajouter l'huile d'olive, l'eau , le sel et le jus de citron.
Mélanger le tout 15 sec/vitesse 4.
Débarrasser et réserver dans un saladier.


Éplucher et couper en 2 l'oignon.
Le mettre dans le bol 5 sec/vit5, avec une dizaine de feuilles de menthe fraîches.
Racler les parois avec la spatule de façon à rassembler le tout dans le fond du bol.
Insérer dans le bol le poivron coupé en 4 et épépiné,
les tomates coupées en 4 et le concombre coupé en morceaux.
Programmer 10 sec/Vit4.



Verser le contenu du bol sur la semoule.
Bien mélanger les légumes et la semoule.
Réserver au frais 2 heures avant de consommer .

Décorer d'une belle feuille de menthe et d'un quartier de citron .

Remarques:
- Vous pouvez également ajouter une poignée de raisins secs au moment du mélange légumes/semoule selon vos goûts.

- Si vous n'aimez pas trop la menthe, remplacer par un petit bouquet de persil (sans les queues) que vous faites tomber sur les couteaux en marche avec les oignons.

samedi 26 août 2017

Saint Césaire d'Arles

Buste reliquaire de Saint-Césaire, évêque d'Arles, recouvert d'argent et de cuivre doré (XIIème siècle) et crosse de Saint-Césaire en cuivre émaillé (XIIIème siècle)
Abbatiale de Maurs (Cantal)

Evêque d'Arles, Père de l'Eglise (✝ 542)

C'est un Bourguignon (alors territoire burgonde), né vers 470 à Chalon-sur-Saône, dans une famille catholique de vieille souche gallo-romaine. Il montra dès son enfance un zèle ardent pour la piété et pour l’aumône, si bien qu’il rentrait souvent à la maison à demi nu, après avoir donné ses vêtements aux pauvres.  


Abbaye de Lérins
A dix-huit ans, il se fait tonsurer et entre au service de son évêque, Saint Sylvère. Mais, deux ans plus tard, il décide de rompre avec le monde et se retire dans le monastère de Lérins. Il y restera près de dix ans, acquérant une solide formation en compromettant sa santé par l'excès de ses mortifications, ne prenant pour nourriture que de l'herbe bouillie.
Ses austérités excessives compromirent rapidement sa santé, et Porcaire son supérieur, dut l’envoyer se soigner à Arles. 
L’ancienne capitale de la Gaule romaine était alors soumise aux Wisigoths, mais elle restait une métropole importante, où l’on s’efforçait de sauvegarder l’héritage de la culture classique. Hébergé dans la demeure d’un noble citoyen, Firmin et son épouse Grégoria, on lui fit suivre les cours d’un célèbre rhéteur réfugié d’Afrique, Julien Pomère. 

Il fut remarqué par le vieil évêque de la ville, Eone, un de ses lointain cousins, qui obtint de l’abbé Porcaire l’autorisation de l’agréger à son clergé et de lui conférer le sacerdoce.


Illustration de la ville d'Arles au Moyen-Age , 
où on peut voir que la ville était située dans l'amphithéâtre ,
e dernier servait donc de remparts à la ville 
Désormais au service du peuple de Dieu, saint Césaire ne renonça néanmoins jamais au mode de vie ascétique et à la règle de prière qu’il avait reçus à Lérins. Il se distinguait entre tous les autres clercs par son humilité, sa mortification, son amour du culte divin et son détachement de toute affaire mondaine pour se tendre sans relâche vers la contemplation des biens à venir. 

Il fut bientôt nommé supérieur d’un monastère situé un peu en dehors de la ville, sur une île du Rhône, et trois ans après, l’évêque Eone, se voyant malade, le proposa pour lui succéder sur le siège métropolitain d’Arles. Quand le saint apprit qu’il venait d’être élu évêque (502), effrayé, il alla se cacher dans un tombeau. Mais il fut rapidement découvert et forcé de se soumettre à la décision du peuple, que le roi Alaric II venait de ratifier.

Une très grande partie de ses quarante années d'épiscopat sera marquée par des turbulences politiques et religieuses causées par l'occupation des rois barbares ariens.

Reliquaire contenant notamment un fragment de tunique de saint Césaire (1429).
Musée départemental d'Arles.

Prédicateur réputé, dont il nous reste aujourd'hui 238 sermons touchant à tous les aspects de la vie chrétienne.  Ces sermons, très concrets, nous renseignent sur la vie quotidienne des arlésiens du début du VIè siècle; on y voit en particulier que les pratiques païennes sont encore très vivaces.Les sermons de Césaire font aujourd’hui encore partie intégrante de l’enseignement ecclésiastique. 
Césaire est aussi un théologien et un législateur qui a le souci de fixer par écrit la tradition.
Il n’hésite pas à vendre les biens de l’Église pour racheter des esclaves ou nourrir les pauvres. 

Mais, face aux situations nouvelles, il sait aussi orienter les fréquents conciles qu'il préside vers des décisions originales en faveur des paroisses et de la formation du clergé.


Enluminure du Xè siècle.
Saint Césaire donnant sa règle
monastique.
Moine dans l'âme, il a voulu mettre l'idéal monastique au cœur de son Eglise. Il n'existait alors en Gaule qu'un seul monastère féminin, à Marseille. C'est là que Césaire envoie sa sœur Césarie avant de lui confier la communauté de moniales qu'il fonde en 513, aux Alyscamps (sud-est d'Arles) le premier monastère de femmes pour lesquelles il écrira une règle spécifique. 


Le pallium  de Saint Césaire du VIe siècle
est le plus ancien vêtement liturgique de France
En 513, le pape Symmaque lui accorde le privilège unique pour la Gaule de porter le pallium symbolisant sa nomination comme vicaire du pape en Gaule, le confirmant dans ses privilèges de métropolitain et dans sa charge de vicaire du Saint Siège pour l’Espagne et les Gaules. 

Pour affirmer son autorité, Césaire organisa une série de conciles, d’abord à Arles en 524, puis à Carpentras en 527, à Orange en 529, à Vaison en 529 et Marseille en 533.

Arrêté par deux fois sous des prétextes mensongers, il fut exilé un temps à Bordeaux par le Roi Alaric puis à Ravenne par le Roi Théodoric. Reconnu chaque fois innocent, il fut libéré.

Accablé par les infirmités et l’âge, il alla rejoindre son Maître en la veille de la fête de Saint augustin de l’an 542.


Ses reliques et ses sermons portent tous les symboles spirituels et politiques de leur époque en même temps que l’expression de la simplicité de vie de cet évêque.

Ceinture de Saint Césaire - Musée départemental Arles antique / © Rémi Bénali

La vie de Césaire a été rédigée à la demande de l’abbesse Césarie la Jeune, dans les années qui ont immédiatement suivi sa mort. Ce témoignage a été écrit par cinq de ses proches (trois évêques, un prêtre et un diacre, ce qui assure une véracité certaine). 
Parmi ces trois évêques, Cyprien de Toulon l’a particulièrement bien connu, puisqu’il a été membre de son clergé. La deuxième partie de l’ouvrage est le témoignage des miracles accomplis par Césaire. Ces récits se passent le plus souvent à la campagne, là où les superstitions et le recours aux sorciers étaient les plus fréquents.
Il aura connu quatre royaumes, huit rois et treize papes, dont neuf pendant son propre épiscopat. 

Le 3 novembre 1964, il fut proclamé patron secondaire du Diocèse d’Aix et d’Arles.

Compte tenu de l’extension de son influence, Saint Césaire fait actuellement l’objet d’une demande d’élargissement de son culte à l’Eglise universelle. Pour Mgr Dufour, trois messages de celui qui fut évêque d’Arles durant 40 ans peuvent être retenus : « relier l’homme à Dieu », « prendre soin des pauvres » et « communiquer la lumière du Christ pour éclairer le destin de l’humanité ».


Sources: 
Saint Césaire d'Arles Wikipédia
Saint Césaire d'Arles Nominis 
Extraits du Synaxaire Orthodoxe.
Les Amis de Saint Trophime

mercredi 23 août 2017

Salade russe.


Très simple a réaliser avec  le Thermomix. 
Pour 6/8 personnes, pour une entrée,
4/5 personnes pour un repas complet.
Source : livre Thermomix " La Cuisine à toute vapeur"



600 g de pommes de terre coupées en dés
150 g de carottes coupées en dés
100 g de petits pois surgelés
600 g d'eau
4 œufs
1/4 c à c de sel
60 g d'olives vertes dénoyautées
+ 1 dizaines d'olives pour la déco
60 g de cornichons
200 g de thon en boite égoutté
300 g de mayonnaise
Facultatif pour la déco:
lamelles de poivron confit ou séché
tomates cerises
feuilles de salade.

Préparation:

Découper les pommes de terre et les carottes en dés 
puis les déposer dans le Varoma avec les petits pois

Verser l'eau dans le bol, insérer le panier de cuisson pour y déposer les 4 œufs.

Mettre le Varoma en place et cuire 26mn/Vit1/Varoma 
Réserver le Varoma et laisser les œufs refroidir.


Déposer les légumes cuits à la vapeur dans un grand saladier, assaisonner selon goût et laisser tiédir les légumes.

Déposer dans le bol les 3 œufs écalés avec 60 g d'olives et les cornichons et mixer 2s/Vit4

Transférer le mélange dans le saladier, ajouter les miettes de thon la sauce mayonnaise et mélanger délicatement tous les ingrédients.

Transférer le mélange dans le saladier, ajouter les miettes de thon, la sauce mayonnaise et mélanger délicatement tous les ingrédients.

Décorer votre plat avec quelques tomates cerises, des lamelles de poivrons séchés ou confits, quelques feuilles de salade, les olives réservées et le dernier œuf coupé en fines tranches.
Laisser reposer au réfrigérateur (1h30 minimum) avant de servir très frais.

Remarques: 
- Si vous êtes en panne de petits pois frais ou surgelés, utilisez des petits pois en boite, mais ne les rajouter qu'au moment du mélange avec le thon.

- Peu se réaliser en parti la veille, conserver dans une boite hermétique au réfrigérateur. Le jour même ajouter juste le thon, la mayonnaise et la déco.

- Vous pouvez également faire le choix de couper les pommes de terre et carotte au TM: commencer par les carottes (coupées déja en gros morceaux) quelques secondes/Vit4. Ajouter les p.d.t coupées en 4, quelques secondes/Vit4. Le rendu sera un peu plus rustique, mais cuira de même sans problème.