Pourquoi AUX 2 TABLES? parce que l'homme ne vit pas que de pain....

Qui êtes-vous ?

Ma photo

 Bienvenue sur mon blog "AUX 2 TABLES", où nourritures terrestres et nourritures célestes se côtoient. Sentez-vous libre de grignoter, goûter, déguster l'une ou l'autre selon votre appétit...

dimanche 29 novembre 2015

Allons au-devant de Celui qui vient!






ÉVANGILE – selon Saint Luc 21, 25-28, 34-36


En ce temps-là,
Jésus parlait à ses disciples de sa venue :
25 « Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles.
Sur terre, les nations seront affolées et désemparées
par le fracas de la mer et des flots.
26 Les hommes mourront de peur
dans l’attente de ce qui doit arriver au monde,
car les puissances des cieux seront ébranlées.
27 Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans une nuée,
avec puissance et grande gloire.
28 Quand ces événements commenceront,
redressez-vous et relevez la tête,
car votre rédemption approche.

34 Tenez-vous sur vos gardes,
de crainte que votre cœur ne s’alourdisse
dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie,
et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste
35 comme un filet ;
il s’abattra, en effet, sur tous les habitants de la terre entière.
36 Restez éveillés et priez en tout temps :
ainsi vous aurez la force
d’échapper à tout ce qui doit arriver,
et de vous tenir debout debout devant le Fils de l’homme. »




 Depuis quelque temps, nous voyons que les rues et les commerces prennent un air de Noël. Malgré les événements tragiques du 13 novembre, on se dit que la vie doit continuer. Mais à ce jour, ce n'est pas encore Noël. Il nous faudra attendre quatre semaines. 
Le temps de l'Avent, c'est précisément cela:


C'est le temps de l'attente de Celui qui vient.

Saint Luc nous parle d'un chaos qui s'abattra sur l'univers pour créer un « monde nouveau ». Les étoiles qui « tombent du ciel », le soleil qui ne "donne plus sa lumière", c'est une manière de dire que Dieu est vraiment le maître. 

Il ne faut pas oublier que les peuples anciens adoraient les astres qui dominaient le monde et déterminaient le destin des hommes. C'est ce qui se passe avec le succès actuel des horoscopes et de l'astrologie. 
Cet évangile nous invite à revenir au cœur de la foi et à remettre le Christ au centre de nos vies. C'est lui le seul vrai Seigneur.

Le grand message de cet évangile, ce n'est pas d'abord la fin du monde, mais le retour du Christ dans la gloire. L'ancien monde disparaîtra. Un monde nouveau surgira. Lui seul survivra. Cela ne se fera pas sans souffrance. 

Les bruits de guerre, les catastrophes, les bouleversements, sont d'une actualité brûlante. La tentation serait de baisser la tête en attendant des jours meilleurs. Or c'est exactement le contraire que le Seigneur vous recommande. 
"Quand ces événements commenceront, redressez-vous et levez la tête car votre rédemption approche." C'est vrai, le Seigneur est toujours là ; il nous devance dans l'épreuve. Nous ne devons pas douter de lui, même s'il ne laisse pas encore voir sa grande puissance et sa grande gloire.

En attendant cette rencontre, nous sommes tous invités à la vigilance. Si nous n'y prenons garde, nous risquons d'être « chloroformés », empoisonné et étouffés. 

La société de consommation nous entraîne au confort et à la jouissance immédiate. Ce temps de l'Avent nous est donné pour nous tenir en éveil. Ne vous endormez pas, restez éveillés, "priez en tout temps" nous dit Jésus.

Extrait d'un commentaire de Jean Compazieu, prêtre de l'Aveyron. (Préparons dimanche)



frise rose