Pourquoi AUX 2 TABLES? parce que l'homme ne vit pas que de pain....

Qui êtes-vous ?

Ma photo

 Bienvenue sur mon blog "AUX 2 TABLES", où nourritures terrestres et nourritures célestes se côtoient. Sentez-vous libre de grignoter, goûter, déguster l'une ou l'autre selon votre appétit...

lundi 9 novembre 2015

Tarte aux myrtilles.

La myrtille évoque les vacances, la montagne et les bons desserts!
C'est un fruit d'été mais grâce au miracle de la congélation ce petit fruit peut-être sur nos tables toute l'année.

Petit sondage:Seriez-vous plutôt  gourmand ou très gourmand?

Cette tarte aux myrtilles s'adaptera aux 2 niveaux de gourmandise. 
Elle peux être simple ou augmenté d'une onctueuse couche de fruits.



Pâte sucrée :
180 g de farine
80 g de beurre en dés
40 g de sucre glace
1 œuf
1 pincée de sel
41 c à s d'eau 

La garniture :
100 g de sucre (70-80 g en version très gourmande)
Le zeste d'un petit citron non-traité (ou 3 gouttes d'huile essentielle de citron)
2 œufs
75 g de poudre d'amandes
10 g de maïzena
150 g de myrtilles (fraîches ou surgelées )
+ Sucre glace pour saupoudrer.(facultatif)

Pour une finition très gourmande:
150 gr de confiture de myrtilles de bonne qualité
300 g de myrtilles (fraîches ou surgelées )


Préparation de la pâte:
Mettre tous les ingrédients dans le bol du TM. Mélanger 20 s/Vit4. Sortir la pâte du bol, elle est un peu molle. La mettre en boule, la recouvrir de film alimentaire et la laisser reposer au réfrigérateur entre 1h et 1h30.
Après ce temps de repos, préchauffer le four à 180°
Beurrer et fariner un moule à tarte. Étaler au rouleau la pâte sur un tapis en silicone ou entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Déposer la pâte dans le moule, la recouvrir d'un papier cuisson sur lequel nous déposerons des haricots secs ou des billes de verres ou métalliques pour une cuisson à blanc de 15 minutes.
A la fin de la cuisson, sortir du four, laisser refroidir, sortir les billes et retirer le papier cuisson.

Pendant la cuisson de la pâte, préparer la garniture:

Mettre le sucre et les zestes de citron dans le bol. Mixer 10s/Vit9. Ajouter les œufs, la poudre d'amandes, la maïzena, Mélanger 20s/Vit4
Verser sur la pâte pré-cuite, ajouter les myrtilles. Cuire 25 à 30 minutes à 180°
Pour des myrtilles surgelées, les sortir au dernier moment. Ne pas les laisser dégelées au préalable.
Une fois la cuisson terminée, sortir du four et laisser refroidir.
Se mange tiède ou à température ambiante pour bien sentir toutes les saveurs.
Avant de servir saupoudrer de sucre glace.
Peut se faire en individuel avec des moules à tartelettes (6 ou 7)


Pour la version très gourmande:
1 heure avant de servir votre tarte, faire fondre la confiture de myrtille dans une casserole (ou au TM, 60°) à feu doux, en remuant. La confiture va redevenir liquide.
Mélanger les myrtilles surgelées avec la confiture en enrobant bien les fruits avec la confiture. Étaler sur la tarte. Les fruits auront ainsi le temps d'être parfaitement dégelés pour la dégustation.



(Presque) Tout savoir sur la myrtille:

La myrtille appartient à une variété d’airelle, les vacciniées, comprenant 13 genres et plus de 200 espèces. Passée de myrtil à myrtille (« petite myrte ») grâce au Littré, son nom varie selon les régions : brimbelle dans les Vosges, teint-vin, raisin-des-bois, moret, abrêt-noir, canneberge, coussinet, bleuet, airelle-épiphyte, airelle-myrtille… 
La vraie myrtille, la « sauvage », ne pousse que sur les sols acides, granitiques ou schisteux (massif central, Vosges, Alpes, et même massif armoricain). Elle ne subit aucun traitement, les myrtilleraies étant seulement débroussaillées. La cueillette se fait de façon artisanale à l’aide d’un « peigne » qui décroche le fruit de la plante pour le faire tomber dans une corbeille.
En cuisine, les petites billes rondes et violacées s’apprécient de l’apéritif au dessert, en passant par l’entrée et le plat principal, sucrées ou salées, mais aussi au naturel (saupoudrées de sucre en semoule et arrosées de jus de citron ou de vin rouge), ou accommodées de crème fraîche ou de chantilly, avec du fromage blanc. Pâtisserie: tartes, tartelettes, vacherins, soufflés glacés, brioches, cakes, mousses, coulis de fruits rouges… honorent la myrtille. 
Les confiseries (caramels, nougats, pâtes de fruits), les confitures ou gelées, les glaces ou sorbets ne sont pas en reste, ainsi que les boissons (jus, nectars et sirops, apéritif et même bière aux myrtilles). Les restaurateurs utilisent le petit fruit avec le veau, le porc, un civet de sanglier ou un cuissot de chevreuil, du magret de canard ou un foie gras poêlé, une truite.
Il est vrai que ces petites baies bleues à la saveur légèrement sucrée sont réputées améliorer la vue et réduire le risque de maladies visuelles. Certains de leurs composés seraient en effet censés protéger ou favoriser la production d’éléments indispensables à la vue…  Cette idée s’est répandue après que des pilotes ont, pendant la Seconde Guerre mondiale, rapporté une amélioration de leur vision la nuit, après avoir mangé de la confiture de myrtilles …
Depuis, plusieurs études ont suggéré, sans toutefois le démontrer rigoureusement, que ces fruits pourraient non seulement améliorer la vision de nuit, mais aussi réduire la survenue de maladies pouvant mener à la cécité, comme la cataracte (opacification du cristallin) ou une dégénérescence maculaire (détérioration de la macula, zone très innervée de la rétine). De tels effets pourraient notamment découler des anthocyanosides, ces pigments qui colorent les myrtilles en bleu.
Alors qu'est-ce qu'on attend? Vite, en cuisine!
Afficher l'image d'origine