Pourquoi AUX 2 TABLES? parce que l'homme ne vit pas que de pain....

Qui êtes-vous ?

Ma photo

 Bienvenue sur mon blog "AUX 2 TABLES", où nourritures terrestres et nourritures célestes se côtoient. Sentez-vous libre de grignoter, goûter, déguster l'une ou l'autre selon votre appétit...

samedi 28 février 2015

Hommage aux martyrs coptes.




Cette icône de style copte représente les 21 jeunes égyptiens assassinés le 15 février par les djihadistes de Daech (ou EI pour État islamique) en Libye. Elle est l’œuvre d’un artiste égypto-américain Tony Rezk.

 Au centre, on distingue le visage plus foncé de l’unique Soudanais. Dans le fond, les vagues stylisées rappellent que les 21 Égyptiens ont été assassinés sur une plage libyenne. Les victimes portent l’étole rouge du martyr (portée également par les anges et par le Christ), par-dessus un habit orangé rappelant la combinaison orange que les terroristes islamistes mettent à leurs victimes avant de les décapiter.

Monseigneur Michel Chafik, recteur de la mission copte catholique de Paris s’exprime:
- “Je suis atterré, bouleversé. C’est abominable. D’une sauvagerie, d’une barbarie sans nom. Je ne trouve pas de mots assez forts pour qualifier les actes de ces fous de Daech. Les jeunes qu’ils ont décapités avaient la vie devant eux. Ils ne faisaient pas de prosélytisme. Ils ne menaçaient pas l’ordre public. C’étaient des hommes courageux, des Egyptiens partis en Lybie pour gagner leur croûte et envoyer de l’argent à leur famille. Leur vie leur a été ravie de façon la plus atroce qui soit. Ils ont été mené à l’abattoir comme des agneaux innocents, égorgés. Comme Jésus.
Quels crimes devaient-ils donc expier dans le sang? Celui d’être chrétiens!
“Jésus aide-moi”a été leur dernière parole. Le couteau sous la gorge, ils auraient pu renier Jésus. Durant leur vie, ces jeunes ont tout quitté: terre, famille, attaches…Ils ont tout quitté mais ont refusé d’abandonner Jésus. Ils sont donc pleinement martyrs, car pleinement témoins.

Chez les musulmans, le martyr est celui qui tue.

Chez le chrétiens, c’est celui qui donne sa vie pour la vie des autres. 

Nos frères égyptiens ont donné leur vie en martyrs. Et pourtant, ils n’avaient pas fait de théologie! Ils avaient la foi du charbonnier. Une foi chevillée au corps. “
Extrait d’un entretient donné à Famille Chrétienne” N°1937
 
Ces 21 jeunes gens sont déjà canonisés : le patriarche copte-orthodoxe Tawadros II a annoncé que leurs noms seront inscrits dans le Synaxarium, l’équivalent du Martyrologe romain pour l’Église copte. 
Le martyr de ces 21 coptes sera célébré le 8e jour d’Amshir du calendrier copte, soit le 15 février du calendrier grégorien. Le premier ministre égyptien, Ibrahim Mahlab, a révélé que le président Abdel Fattah al-Sisi avait décidé la construction, aux frais de l’État, d’une église dédiée « aux martyrs de Libye » dans la ville de Minya. En outre, par décret présidentiel, les familles des victimes du terrorisme islamiste recevront un dédommagement financier et deviendront titulaires d’une pension mensuelle.
 
Personne au monde n’a caché leur qualité de chrétiens et le Pape François les a qualifiés de martyrs:
“Le sang de nos frères chrétiens est un témoignage qui hurle. Qu’ils soient catholiques, orthodoxes, coptes, luthériens, peu importe: ils sont chrétiens! Et le sang est le même. Donner son sang, c’est témoigner du Christ! “

Seule, la France, républicaine et laïcarde, s’est singularisée. En effet l’Elysée a publié un communiqué dans lequel elle condamne la mort de “ressortissants égyptiens” sans évoquer leur confession comme motif de leur mort!

À tel point que L’Œuvre d’Orient a réagi avec force, exigeant « que l’appartenance religieuse chrétienne des victimes ne soit pas escamotée. Elle demande que cela soit clairement mentionné dans les communiqués de la Présidence de la République et que la France présente ses condoléances au Patriarche copte. 

Corrigez moi si je me trompe, à ce jour je n’ai rien entendu de tel de la part de notre gouvernement.

Que Dieu les prenne en pitié!